Young Dolph un businessman hors normes
Publié le 30/11/2021Catégorie Musique, Business

5 conseils de Young Dolph pour développer son business

Devenez millionnaires grâce aux conseils de Young Dolph !

Young Dolph, la figure de Memphis, nous a quitté à ses 36 ans. Au delà d'être un rappeur ou encore celui qui nous a fait découvrir Key Glock, l'un des artistes montant les plus intéressants à suivre actuellement, il est un businessman indépendant respecté. Des rues de Memphis à millionnaire, il a eu l'occasion de nous partager les clés de son succès à travers ses actes avant son décès. Pour des conseils plus artistiques, vous pouvez regarder les éléments à l'origine du succès d'Hamza.

Eviter les jobs «classiques »

alt image

Tous les travaux qui ne vous poussent pas à faire preuve de créativité, on oublie selon Young Dolph. Avant de rapper, il était coiffeur de rue. Il préférait « faire ses heures au lieu d’en demander », ce qui l'a poussé à : faire preuve de créativité et de précision, mais aussi à se gérer tout seul. Les clés pour faire tourner une entreprise en indépendant comme il avait pu le faire dans sa carrière.

Développer son réseau

alt image

L'entourage de base qu'on constitue est important car c'est eux qui vous pousseront dans la bonne direction dans vos moments de doute. Les amis du rappeur savaient que ses compétences valaient de l’or et ils n'ont pas hésité à le lui dire pour qu'il fasse fructifier son don. Young Dolph disait d'ailleurs lors d'une interview :

« Mes gars m’ont dit de transformer mon freestyle en business.»

Par la suite, il a enregistré un disque avant de distribuer 20 000 copies gratuites dans les rues de Memphis. Ce qui a contribué à sa renommée locale à ses débuts.

Être son propre patron

alt image

Le rappeur de Memphis avait l’habitude de dire qu’il était avant tout un patron avant d’être un rappeur.

« L’artiste crée le produit (Young Dolph) mais le patron sait comment vendre le produit (Adolpho Thornton Jr.). Tu évolues quand tu es capable de faire les deux à la fois.»

Vous voyez comment son expérience en tant que coiffeur lui a permis de développer ses compétences entrepreneuriale ?

Investir au lieu d’impressionner

alt image

«Je savais qu’il était important d’investir sur moi même. En effet, j’ai une marque qui m’appartient.»

Dolph a investi 3 millions dans son label Paper Route Empire au lieu de signer un contrat à 22 millions de dollars car il savait qu’il valait plus que cette somme. Investir sur soi est l’indépendance ultime. A vous de voir dans quelle configuration vous vous sentiriez le plus à l'aise.

Par ailleurs, il avait un album de bonne facture avec les jeunes de son label cette année afin de leur donner un maximum d'exposition. La mixtape se nomme ILLUMINATI Paper Route.

Posséder ses masters

alt image

Dolph a signé un contrat de distribution de plusieurs millions de dollars par le biais de son label afin de posséder ses masters. Ce partenariat lui a permis d’augmenter les ventes de son label tout en restant propriétaire de sa musique.

« Quand tu es propriétaire, ta descendance et toi mangez pour l’éternité.»

young dolph
rap
musique
business
marketing
Premium populaires
Premium
Premium
Premium
Musique, BusinessPourquoi les ventes en première semaine des rappeurs ont-elles baissées ?Retour sur la fin des précommandes aux Etats-Unis.Lire la suite
News, BusinessDrake : Il signe un contrat de 400 millions de dollars ave Universal MusicUne nouvelle victoire pour Drizzy Drake !Lire la suite
Musique, BusinessFivio Foreign : De SDF à superstar, quelle est sa formule ?Un parcours respectable !Lire la suite
News, GamingKingdom Hearts 4 : Tout ce qu'on sait !La belle annonce de la semaine nous donne ses premières infos !Lire la suite
The Witcher revient avec une nouvelle saga
News, GamingThe Witcher : Un nouveau jeu annoncé !La surprise qui fait plaisir !Lire la suite
News, GamingHogwarts Legacy : Le jeu dans l'univers d'Harry Potter dévoile sa période de sortie !Un gameplay incroyable présenté !Lire la suite