Publié le 12/10/2023Catégorie News, Business, GamingÉcrit par Starvelous

Xbox pourrait quitter le gaming à cause du Gamepass

Un choc à venir dans le jeux-vidéo ?

Microsoft devrait bientôt se libérer de l'enfer qu'a été la gestion du rachat d'Activison/Blizzard pour 70 milliards de dollars car oui : la fusion des deux entreprises pourrait officiellement être annoncée la semaine du 12 octobre. Un soulagement après les différents bâtons dans les roues posés par le président de Playstation Jim Ryan (qui a pris sa retraite) et la CMA qui avait bloqué le rachat mais qui devrait se raviser finalement grâce à un choix étonnant de Microsoft pour le Cloud Gaming.

Toutefois, cette grande altercation d'entreprises nous a permis d'en apprendre un peu plus sur les attentes de Microsoft avec le Gamepass et à ce jour, Phil Spencer, le président de Xbox, ne semble pas être totalement satisfait des résultats.

Que se passe t-il ?

Alors que Phil Spencer devait convaincre la FTC de l'importance de son rachat des éditeurs possédant Call Of Duty ou encore World Of Warcraft, il a parlé des objectifs du Gamepass pour 2030. Il faut savoir que la FTC, au même titre que la CMA, peut empêcher l'opération de se faire.

Le but de Xbox est d'atteindre les 110 millions d'abonnés dans cette période et d'après le dernier rapport de l'entreprise qui date de janvier 2022 : Plus de 20 millions de joueurs ont souscris au Gamepass.

Des résultats qui semblent être en dessous des attentes de la compagnie de jeux-vidéo à en croire les dires de son président :

"Je peux assurer qui si nous ne faisons pas plus de progrès sur le segment hors consoles (ndlr : Le Gamepass), nous quitterions le secteur des jeux-vidéo. [...] Nous espérons que bien avant 2030, nos joueurs seront majoritairement en dehors de nos materiels. Si ce n'est pas le cas en 2026/2027, il faudra prendre une décision radicale."

Bien que ça été dit pour plaider la cause du rachat devant la FTC, car oui avoir Call Of Duty le jour de sa sortie sur le Gamepass ça ramènera forcément du monde, ça permet quand même de savoir que la plateforme peine à trouver son public pour l'instant. Même si Phil Spencer a certainement voulu jouer sur les sentiments un peu, faire son "Miskine", pour amadouer la FTC histoire que le deal soit validé. Par ailleurs la FTC s'est opposé au rachat mais le juge fédéral en charge de l'affaire a donné raison à Xbox.

Peut mieux faire

Xbox a un boulevard devant lui pour rendre son offre plus attractive auprès du grand public. En commençant par ses jeux qui sont présent en nombre mais pas vraiment en qualité en ce qui concerne les titres next-gen exclusifs à la console.

En plus d'avoir un énorme catalogue de jeux, ce qui est le cas, la promesse de Xbox la plus intéressante était la proposition de ses sorties exclusives Day 1 sur la plateforme. Les plus gros titres à avoir bénéficié de ce traitement sur le Gamepass à ce jour sont : Halo Infinite (qui a déçu sans être mauvais), Redfall (qui est un échec complet) et Starfield (qui relève le niveau malgré ses défauts). Il y a les Forza aussi, évidemment. Ça fait peu pour une offre qui remonte déjà à il y a plusieurs années.

Un futur radieux ?

Heureusement on sait déjà ce qui arrive côté jeux next-gen chez Xbox et certaines licences promettent du lourd, à en rendre jaloux les fans de Playstation. Hellblade 2 qui s'annonce complètement fou et Fable notamment qui revient enfin,

Phil Spencer travaille également sur le lien de Xbox avec le Japon qui est actuellement quasi inexistant. Plus de RPG sur le Gamepass, un rapprochement avec le fébrile éditeur Square Enix qui a perdu 2 milliards en valeur, mais qui reste une énorme force markteing grâce à ses licences. D'ailleurs Final Fantasy XIV sera bientôt disponible sur la Xbox.

Et bien sûr, le rachat d'Activision/Blizzard qui pourrait être un boost immense pour le traffic sur la plateforme. Payer un abonnement d'une dizaine d'euros pour avoir Call Of Duty le jour de sa sortie contre 50€ à 70€ ailleurs ça fait réfléchir.

Un rachat salvateur qui est quasi certain mais qui aura nécessité d'abandonner certaines choses : Les droits d'exclusivité des Call Of Duty qui seront dispos sur toutes les consoles. Mais aussi les droits sur le Cloud Gaming qui ont été donnés à Ubisoft. Affaire à suivre…

xbox
jeux-vidéo
gamepass
Premium populaires
Premium
Premium
Premium